Comment faire les bons choix pour une communication print plus durable ?

Ceux qui me connaissent savent que j'ai travaillé pendant plusieurs années en imprimerie. Et ça a été un réel plaisir ! J'ai adoré aider mes clients à donner vie à leurs supports de communication, qu'il s'agisse d'enseignes, de signalétique, de textile, de décoration, de papeterie ou de goodies. L'impression sur mesure ouvre le champs des possibles ! Mais comment faire en sorte que votre communication print soit éco-responsable ?

Aujourd'hui, la plupart des imprimeurs adoptent des procédés de fabrication, des supports et des encres qui respectent les normes environnementales en vigueur.

Toutefois, pour réduire l'impact écologique de votre communication, il est possible de revoir votre cahier des charges, et pour vous y aider, voici quelques pistes.

Choisir le bon support de communication 

 

Vous souhaitez faire un réassort de papeterie ? Qu'il s'agisse de vos cartes de visite, de vos papiers à entête, de vos flyers ou de vos catalogues, à chaque usage correspond un type de papier.

Globalement, plus l'information que vous diffuserez sera obsolète rapidement, plus votre papier sera fin. Vous n'envisagez pas imprimer un flyer pour une offre promotionnelle sur un papier aussi épais que pour une carte de visite ? C'est déjà un bon réflexe !

Si possible, privilégiez les papiers recyclés, ou à minima labellisés FSC ou PEFC (papier issu de forêts gérées de manière durable). Vous pouvez aussi limiter au maximum les finitions nécessitant l'ajout d'additifs chimiques comme la lamination ou le vernis.

Au niveau de la signalétique, si l'utilisation de supports composés de PVC (panneaux alvéolaires, adhésifs, bâches) est encore un classique, il existe de belle alternatives. Les fabricants de supports proposent aujourd'hui des matériaux plus éco-responsables comme le carton, le bois ou des technologies innovantes sans PVC ("adhésifs" éléctrostatiques, sans PVC et sans colle, panneaux rigides en polymère biodégradable...)

supports d'impression

Les différents types d'encres, leurs avantages et leurs inconvénients

 

Maintenant que vous avez déterminé votre support, intéressons nous aux encres utilisées.
Elles seront différentes en fonction de la nature de votre support (papier, support rigide, support souple) ou de son utilisation (intérieure ou extérieure).

Les encres à base de solvant peuvent être utilisées sur tous les supports et elles ont une bonne tenue dans le temps. Toutefois, les produits chimiques qui la composent sont nocives, pour l'environnement et pour la santé, en raison des gaz dégagés par le liquide.

L'alternative est donc l'utilisation d'encres à base d'eau. Il en existe de plusieurs sortes :

- Les encres à colorants : elles offrent un joli rendu d'impression, mais ont une résistance faible aux UV et nulle à l'eau. Elles sont à proscrire pour une utilisation extérieure, dans un emplacement où l'ensoleillement est direct, ou pour des supports voués à être manipulés.

- Les encres latex : elles sont composées de pigments et de micro-particules de latex. Ce type d'impression nécessite une phase de "chauffe" qui permet à l'eau de s'évaporer et donc aux pigments et aux particules de latex de se déposer sur le support. Ainsi chauffées, les particules de latex fondent et emprisonnent les pigments. Contrairement aux encres à base de solvant, ce prodédé ne dégage ni gaz ni odeur. Toutefois, la nécessité de "chauffer" implique une demande en énergie plus importante que pour les autres techniques d'impression. Ce procédé est généralement utilisé pour des supports souples, même si les fabricants d'encres développent des gammes destinées aux supports rigides.

- Les encres UVC : une fois le support imprimé avec ce type d'encre, elles devront être durcies par une exposition forte aux UV. Elles conviennent à de nombreux supports, souples ou rigides et sont résistantes dans le cas d'une exposition extérieure. Les inconvenients ? Ce type d'encre et le procédé d'impression coûtent plus cher, la qualité d'impression est moindre et l'encre durcie peut avoir tendance à "craqueler" sur des supports souples.

Cette liste est bien entendu non-exhaustive 🙂

 

Impression locale vs impression en ligne

 

Il est souvent tentant de s'adresser à un prestataire en ligne pour commander ses supports de communication. Les prix attractifs et les délais courts sont de prime abord très avantageux.

Conscients de cette concurrence, les imprimeurs de proximité savent souvent s'adapter pour proposer des offres correspondant à vos besoins. De plus, vous vous assurez d'une fabrication dans le respect des normes françaises en matière de conditions de travail, de fabrication et de traitement des déchets.

Vous vous affranchissez également du coût du transport et de son impact sur l'environnement.
Si vous optez pour l'impression en ligne, vous ne pourrez vérifier la qualité de votre support qu'à réception, tandis que vous pourrez rencontrer votre imprimeur local, qui se fera une joie de vous présenter des échantillons, contrôlera la conformité de vos fichiers, et sera garant de la qualité de votre commande.

Votre projet est atypique, que ce soit dans le choix du matériau, pour une forme de découpe personnalisée ou pour un type d'impression particulier? Je vous déconseille fortement de choisir un prestataire en ligne, sauf si vous aimez prendre des risques ;).

imprimeur local

Des visuels et des quantités adaptés

 

Saviez-vous que vous pouviez prendre en considération l'éco-conception de vos supports dès la création du visuel ?
Il y a pour cela plusieurs pistes à étudier.

Premièrement, choisissez un format standard (par exemple, A0, A1, A2, A3, A4...). Ils sont étudiés en fonction de la largeur des rouleaux (ou bobines) de papier ou de bâche, et de la largeur des plaques pour les supports rigides.

Avant impression, votre fichier passera par un service pré-presse. Il se chargera de l'optimisation de l'espace (ou imbrication). Ce procédé permet d'éviter au maximum la perte de matière, et donc la génération de coûts supplémentaires et de déchets.

Ensuite, au moment de créer votre visuel, vous pouvez éviter les aplats de couleurs, très gourmands en encre. Favorisez une mise en page sobre. Certaines typographies sont aussi qualifiées d'éco-responsables. Leur taux d'encrage est en moyenne plus faible que pour la majorité des typographies (exemples : Century Gothic, Garamond, Ryman Eco...)

Vous pouvez aussi agir sur le contenu de votre communication. Pensez à long terme et à la manière dont vous pourrez réutiliser vos supports. Si possible, ne les datez pas, ils vous serviront sur la durée !

Enfin, ajustez au mieux les quantités que vous ferez produire. Est il bien nécessaire de faire imprimer 2000 cartes de visite quand vous ne saurez pas si votre stock sera écoulé ? Avez vous vraiment besoin de 6 bâches pour habiller votre stand de 3mx3m sur un salon professionnel ? En plus d'un beau gâchis de matière, ces décisions risquent d'impacter votre budget de manière significative.

La réutilisation et la valorisation des supports

 

Si vous organisez un événement qui nécessite la production de signalétique éphémère, ou si votre identité visuelle a changé, pourquoi ne pas réutiliser vos supports ?

Vous pouvez remplacer vos visuels sur des panneaux en votre possession en collant des adhésifs sur vos supports actuels.

Renseignez vous également sur les initiatives locales en termes de réutilisation de matériaux. De nombreuses entreprises et associations voient le jour pour valoriser vos supports obsolètes. Grâce à l'up-cycling, LB Artefakt, Reversible, Atelier Patara, ou encore Atelier Fibr'Ethik donnent une deuxième vie à vos supports.

N'hésitez pas à vous renseigner sur ces structures qui, pour certaines d'entre elles, promeuvent en plus l'insertion professionnelle.

communication durable

 

Votre communication print peut-être plus éco-responsable. Cela passe par vos choix de matériaux, de techniques d'impression, de prestataires... Mais j'ai conscience aussi qu'on ne peut pas mener toutes les actions de front, et seul. Alors maintenant que vous avez quelques pistes, peut être y voyez vous plus clair pour avancer étape par étape !
Vous avez besoin d'accompagnement ou de conseils dans vos démarches de communication print ? Contactez-moi et je me ferai une joie d'avancer avec vous sur votre projet !

 

Contact

Je serai ravie de vous accompagner pour concrétiser votre projet.

N'hésitez pas à me contacter afin que nous puissions en parler ensemble !

Véronique Jacquier

06 24 33 55 40

hello@celadon-communication.com

14 + 11 =